Le Roland V-1200HD, un mélangeur hybride vidéo et informatique (partie 1)

Produits, Diffusion, Traitement // mercredi, 24 février 2016 // Rédigé par Pierre-Antoine Taufour

Le nouveau mélangeur vidéo Roland V-1200HD, que nous vous présentons en deux parties, est destiné à la fois au marché du broadcast, de l’intégration et de l’événementiel. Son architecture innovante traite à la fois des sources vidéo et des sources informatiques. Les process internes sont dédoublés et alimentent des sorties traditionnelles en HD-SDI pour la diffusion vidéo, mais aussi des sorties HDMI aux résolutions informatiques totalement configurables grâce à un moteur de rendu dédié fonctionnant en mode 4-4-4.

La partie vidéo du mélangeur Roland V-1200HD est équipée de dix entrées HD-SDI et de six sorties équivalentes. Il fonctionne dans les résolutions SD, 720p, 1080i et 1080p tant en 50 Hz qu’en 60 Hz. Une évolution vers le 2160p est prévue mais sera disponible plus tard. Deux entrées HDMI complètent les entrées SDI et sont traitées, via la grille d’entrées, par le process 4-2-2 du mélangeur vidéo. Ces deux entrées n’acceptent que des sources vidéo ou éventuellement des sources informatiques, mais avec une résolution vidéo. Deux autres entrées HDMI équipent le châssis du mélangeur. Celles-ci sont traitées par un scaler pour être renvoyées vers la grille d’entrée vidéo ou bien traitées par le process 4-4-4 dédié aux images informatiques.

Les fonctions classiques d’un mélangeur vidéo

La grille d’entrée vidéo permet d’affecter n’importe quelle entrée physique SDI ou HDMI vers n’importe laquelle des huit entrées du générateur de M/E. Via un éditeur intégré, il est possible de nommer chacune des entrées. La partie M/E comprend quatre keyers (interne et externe, chroma et luminance), des effets de PIP et les classiques volets et fondu. L’architecture interne du module M/E permet de travailler en mode 2 M/E, 1,5 M/E ou 2 x 1 M/E séparés pour une réalisation de deux contenus distincts. Les seize sorties du processeur de M/E sont envoyées vers une seconde grille interne 16 x 8 qui gère les sorties vers six bus pour aboutir au post-processing (fade to black, gel et enregistrement dans la librairie d’images fixes). Une dernière grille affecte ces bus sur les six sorties physiques SDI. Une liaison interne sert à renvoyer l’une des sorties vers la grille d’entrée. Un port USB sert au chargement de seize images fixes (format BMP ou PNG avec canal alpha) dans la librairie qui leur est réservée. Deux de ces images sont accessibles directement depuis le pupitre.

Un traitement dédié aux images informatiques en entrée et en sortie

Mais la principale innovation de ce mélangeur réside dans la présence d’un moteur de traitement indépendant fonctionnant en mode 4-4-4 et réservé au traitement en entrées et en sorties des images informatiques. Ce n’est pas le premier mélangeur vidéo à traiter des images informatiques, mais avec ce process indépendant, il les traite avec des résolutions et des taux de rafraîchissement totalement décorrélés des fréquences vidéo liées aux fonctions de mixage vidéo. On retrouve là toute la souplesse du sélecteur/scaler d’images informatiques qui incorpore lui aussi des fonctions de mélange et d’effets spéciaux. Le mélangeur Roland V-1200HD associe les deux mondes dans un seul outil de travail.

Ce moteur de traitement 4-4-4 enchaîne les images des entrées 3 et 4 HDMI, les sorties programme et preview du module M/E vidéo, et deux sorties de la grille de sortie placée après le M/E. Il alimente deux sorties HDMI dont les paramètres d’affichage sont adaptés aux écrans informatiques et pour lesquels on retrouve tous les outils de modification de format des scalers (aspect ratio, fréquences, crop, letter box…). Ces deux sorties peuvent être couplées pour un affichage en mode panoramique. Elles peuvent être adaptées au mode pixel à pixel pour les afficheurs à Led.

... La suite demain ! ( Cet article est disponible dans son intégralité dans le magazine Sonovision #2 )

Tags associés :
mélangeur Roland

btn webtv

Inscription newsletter

Dossier à la une

  • Les processeurs audio sont devenus indispensables pour toutes les applications (en photo ici, les processeurs Crestron). © DR

    Une nouvelle génération de processeurs audio

    jeudi, 05 janvier 2017 // Rédigé par Antoine Gruber
    Avec des processeurs de plus en plus puissants et des interfaces numériques qui ouvrent des possibilités d’interconnexion très larges entre constructeurs, les processeurs audio sont devenus indispensables pour toutes les applications. Nous passons ici en revue les principales tendances et nouveautés de ces technologies.* Les...

Dernières news / coups de coeur

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2017 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap