La Légende du Roi Arthur revit dans un décor virtuel griffé D/Labs et AMD

Evénementiel, Univers // jeudi, 03 novembre 2016 // Rédigé par Stephan Faudeux

Grand spectacle musical français de Dove Attia, "La Légende du roi Arthur : quand l’amour change le cours de l’histoire" a rencontré un vif succès dès sa première représentation le 17 septembre 2015 au Palais des Congrès de Paris, avant de partir en tournée en France, en Belgique et en Suisse.*

 

Son metteur en scène Giuliano Peparini utilise les technologies numériques pour apporter la magie des effets spéciaux et des décors virtuels en 3D. Pour relever ce défi, il a fait appel à D/Labs, spécialiste des décors numériques et du déploiement de systèmes vidéo innovants, comme les vidéo-mappings 3D avancés et les installations Led complexes.

« La Légende du Roi Arthur fait appel à trois de nos activités : la création de contenus (studio de création), la conception et réalisation technique. De nombreux challenges à relever pour réaliser les effets attendus par la mise en scène ambitieuse : le médium, l’échelle du projet, mais aussi notre logiciel SMODE développé en s’appuyant sur des cartes FirePro W9100 d’AMD, installées dans des serveurs Dell PowerEdge et stations de travail Dell Precision », précise Thomas Besson, cofondateur de D/Labs.

 

Un défi de taille…

Dans ce type de spectacle, la technique et l’artistique sont étroitement liés. C’est pourquoi le choix des technologies par D/Labs se révèle capital pour la réussite du spectacle. Une charge qu’assume totalement et avec enthousiasme Thomas Besson, cofondateur de D/Labs : « Nous sommes responsables des décors virtuels. Ils sont visibles tout au long du spectacle sur deux types de support : un écran incurvé Led géant en fond de scène d’environ 200 m². Sans oublier la projection, sur les décors (sur les côtés et parfois au milieu). »

La précision et le réalisme du décor virtuel doivent non seulement être irréprochables, mais aussi intégrer une contrainte supplémentaire : la mobilité. « Tout le décor est mobile, et en cinq parties différentes. De plus, les parties droite et gauche de la scène tournent sur elles-mêmes (motorisées) et la projection doit être envoyée sur toutes ces parties de décor », précise le spécialiste. « Pendant que les éléments bougent, l’image reste précisément positionnée dessus. C’est l’une des particularités techniques les plus complexes du projet. »

 

De nouveaux horizons 3D pour la mise en scène

Le temps réel et la capacité d’adaptation élèvent le technicien d’effets visuels au rang d’acteur de premier plan pour la mise en scène, comme l’explique le cofondateur de D/Labs, Thomas Besson : « Nous apportons réellement notre studio de création dans la salle. Avec le réalisateur, nous parlons vraiment de mise en scène temps réel. Notre logiciel diffuse une image la plus naturelle, le plus rapidement possible. Nous concevons un workflow en temps réel pour être très réactifs à ce moment-là. Ce “compositing temps réel” est vraiment notre spécificité, et la raison principale pour laquelle D/Labs s’appuie sur les technologies d’AMD et les capacités de calcul de leur carte. Ce type de mise en scène en temps réel vient de l’école de Giuliano qui a été metteur en scène associé de Franco Dragone (précédemment directeur artistique du Cirque du Soleil). Cette philosophie de mise en scène a beaucoup inspiré notre travail pour laisser une liberté presque totale au metteur en scène, à l’image du sur-mesure des ateliers de haute couture. »

 

Au cœur de la magie : la FirePro W9100 d’AMD

Pour le spectateur, cela semble très simple et fluide. Et c’est justement ce qu’attendent le réalisateur et le producteur du spectacle. La plupart des spectacles contemporains utilisent des effets vidéo, mais généralement le contenu projeté a déjà été créé en studio avant l’événement. Grâce aux techniques de 3D temps réel, le logiciel innovant développé par D/Labs peut suivre les déplacements d’objets ou d’éléments de décor. « La 3D temps réel se révèle alors indispensable. En effet, les images ne peuvent pas être précalculées, car on ne sait pas à quel moment les panneaux vont bouger », souligne le cofondateur. « La 3D temps réel est générée par les cartes AMD intégrées dans les ordinateurs et stations de travail Dell Precision. D/Labs utilise le produit AMD le plus performant : la carte FirePro W9100. »

La carte graphique AMD FirePro W9100 est la seule à proposer actuellement 16 gigaoctets de mémoire ultra rapide GDDR5, une interface de 512 bits, une bande passante de 320 Go/s ainsi que six sorties vidéo simultanées… le moyen le plus efficace pour éditer et gérer de la vidéo 4K (ou ultra haute définition) combinant de multiples effets en temps réel, tout en conservant des textures et des couleurs fidèles.

« Nous utilisons des GPU (cartes et processeurs graphiques) depuis de longues années », rapporte Thomas Besson. « Nous avons commencé sur cette plate-forme, il y a presque quinze ans. Puis, nous avons essayé plusieurs solutions concurrentes avant de revenir vers AMD. Désormais, elles incarnent un atout différenciateur majeur pour nos métiers, autant sur le plan économique que pour nos activités liées au monde du spectacle (multisorties, quantité de mémoire...). Ces cartes ont à la fois plus de capacités intéressantes pour nous, mais en plus, AMD nous propose des solutions ayant d’excellentes performances et un coût qui dépasse la concurrence. Enfin, nous apprécions l’attention et le soutien qu’AMD nous a fournis. Leur expertise dans les technologies graphiques nous a aidés tirer le meilleur parti des produits AMD FirePro, pour notre plus grand succès. »

 

* Cet article est paru pour la première fois dans Sonovision #4, p. 18. Soyez parmi les premiers à recevoir dès sa sortie notre magazine papier en vous abonnant ici 

Tags associés :
3D AMD D_Labs Légende du Roi Arthur

btn webtv

Inscription newsletter

Dossier à la une

  • Les processeurs audio sont devenus indispensables pour toutes les applications (en photo ici, les processeurs Crestron). © DR

    Une nouvelle génération de processeurs audio

    jeudi, 05 janvier 2017 // Rédigé par Antoine Gruber
    Avec des processeurs de plus en plus puissants et des interfaces numériques qui ouvrent des possibilités d’interconnexion très larges entre constructeurs, les processeurs audio sont devenus indispensables pour toutes les applications. Nous passons ici en revue les principales tendances et nouveautés de ces technologies.* Les...

Dernières news / coups de coeur

SONOVISION PREMIUM PARTNERS

Pas d'éléments trouvés.
Retour en haut de page
Copyright 2011-2017 Génération Numérique. Tous droits réservés sitemap